Capucine Lageat
& Antoine Perroteau

       Fr / En






Construit de toutes pièces dans les années 1930 sur ordre de Mussolini, le quartier romain de l’EUR (Esposizione Universale di Roma) devait accueillir l’exposition universelle de 1942, interrompue par l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale. À la suite du Miracle économique italien, des cinéastes tels Antonioni, Pasolini et Fellini, filment dans ce quartier en pleine construction. Depuis à la crise économique de 2008 une partie des monuments sont abandonnés tandis que le Palazzo Quadrato, pavillon de la nation fasciste, est réinvesti par l’entreprise Fendi. C’est sur cet espace particulier, traversé par le fascisme et la crise, et approprié par le cinéma, que se joue notre projet Exploration Urbanistique Romaine.

Ce projet a été amorcé en 2018 grâce à une bourse de la ville de Nantes nous ayant permis d'effectuer nos premiers repérages sur place. De cette phase de recherche à résultée une série de photographies (Derrière la caméra à l'italienne), une fiction d’anticipation (Le Crépuscule des Grands Espoirs), une série d’affiches (Subtile propagande), ainsi que le mémoire de DNSEP de Capucine Lageat (Exploration Urbanistique Romaine).