Capucine Lageat
& Antoine Perroteau

       Fr / En


Entre deux plans, photographies

Cette série de diptyques s’empare de la frontière visuelle entre deux images ; un portrait est accompagné d’une image qui tend vers l’abstraction. Le figurant se définit au contact d’une texture, d’un motif. L’image fixe s’inspire ici de l’image cinématographique qui forme l’effet Koulechov, la démarcation physique entre deux plans, invisible à l’œil du spectateur de film.